Pierre Schmidt

Dresser la table

Pour surprendre vos convives dès leur arrivée, la décoration de votre table sera un atout majeur ! Pierre Schmidt vous dévoile les secrets de présentation des grands maîtres d’hôtel…

Le choix de la table

Même si les tables carrées ou rectangulaires sont plus faciles à intégrer dans une pièce, les tables rondes ou ovales sont souvent préférées car elles sont plus conviviales. Personne ne « préside », personne n’est « abandonné ».

La décoration : La nappe au centre de la table

En matière de nappe, il est d’usage d’éviter les nappes à motifs car elles sont contraignantes pour la décoration : chaque élément décoratif va de surcroît charger votre table au lieu de l’embellir. En outre, certains traiteurs estiment que les motifs peuvent stresser les convives !

Pour égayer votre table, vous pouvez l’embellir d’un chemin de table soutenu et de bouquets floraux. Toutefois, si vous choisissez un centre de table floral, faites attention à ce qu’il ne soit pas trop imposant pour que les invités ne soient pas gênés dans leur conversation ou pour une bonne circulation des plats.

Les assiettes, quelles sont les règles à respecter ?

Dans un premier temps, disposez vos assiettes de présentation. Elles doivent être disposées à 1 cm du bord de la table (environ la largeur de votre pousse) afin d’éviter une quelconque gêne pour l’invité. Ensuite, selon le déroulement du repas, apportez les autres assiettes et disposez-les sur les assiettes de présentation. Ces dernières devront être débarrassées seulement après avoir servi le fromage pour laisser place au dessert.

Si vous souhaitez servir vos convives dans des assiettes à motifs, veillez à ce qu’elles soient toutes disposées de la même façon. Si vous avez des assiettes à monogramme, ce dernier se place toujours en haut.

Les verres, quelles sont les règles à respecter ?

Aujourd’hui, on place entre 2 et 3 verres par invité : le verre à eau et 1 ou 2 verres à vin. Ceux-ci sont disposés du plus grand au plus petit, soit de gauche à droite, verre à eau, verre à vin rouge et enfin verre à vin blanc. Le verre à eau sera rempli de moitié au maximum.

Si vous avez différents verres à vin voici un guide pour ne pas vous tromper :

  • Le verre à Bordeaux : plus effilé, avec une ouverture plus large, permettant au vin de profiter d’une belle oxygénation.
  • Le verre à Bourgogne : orme arrondie, il concentre les arômes en permettant une aération relativement restreinte due à une ouverture plus étroite.
  • Le verre à vin blanc d’Alsace : ces verres traditionnels d’Alsace sont hauts à la forme arrondie. Le galbe est large et rond afin de laisser s’exprimer les saveurs. L’ouverture doit être légèrement resserrée par rapport à la base pour retenir les arômes.
  • Le verre de vin à corps moyen (type Muscadet, Pinot Blanc ou Chablis) : ressemble un peu au verre à Bordeaux. Cependant son galbe doit être un peu plus large que l’ouverture pour laisser s’exprimer le bouquet et les arômes du vin.
  • Verre à vin rosé : ces verres sont généralement hauts. Leur base est arrondie et leur ouverture plutôt large. Le corps du verre ressemble un peu à un losange.
  • La flute à Champagne : effilée, afin de mirer la cheminée (la remontée des bulles), il ne doit surtout pas être trop affûté, étriqué.

L’argenterie, quelles sont les règles à respecter ?

Il y a fort longtemps, les hommes utilisaient des coquillages pour porter la nourriture à leur bouche : c’est ainsi qu’est né l’un des premiers ustensiles de vaisselle : la cuillère.

Aujourd’hui, il existe une telle variété de formes et d’utilisations que savoir les choisir et les disposer est devenu un véritable « casse-tête ».

Sachez tout d’abord que l’argenterie n’est plus uniquement réservée aux grandes occasions telles que les mariages ou les naissances, le plaisir d’une belle table se savoure toute l’année.

Voici comment disposer vos couverts :

La fourchette se place à gauche de l’assiette, le couteau et la cuillère à droite.

Dans la tradition française, les dents de la fourchette se placent contre la nappe. Sachez que l’inverse peut se faire aussi, il s’agira alors d’une mise en place « à l’anglaise ». Pour ce qui est du couteau : le coté tranchant doit toujours être dirigé vers l’assiette.

Les couverts se placent ensuite en fonction de leur ordre d’utilisation, de l’extérieur vers l’intérieur mais attention, il ne faut pas plus de 3 couverts de chaque côté.

Le couteau à fromage, la cuillère et/ou la fourchette à dessert seront disposés entre l’assiette et les verres si vous disposez d’une grande table, ou si ce n’est pas le cas, ils seront apportés en même temps que le plat.

Les couverts se placent ensuite en fonction de leur ordre d’utilisation, de l’extérieur vers l’intérieur mais attention, il ne faut pas plus de 3 couverts de chaque côté.

Le couteau à fromage, la cuillère et/ou la fourchette à dessert seront disposés entre l’assiette et les verres si vous disposez d’une grande table, ou si ce n’est pas le cas, ils seront apportés en même temps que le plat.

↑ Haut de page